Nous avons fait nos tout premiers kilomètres à bord de Red Rocket entre Arica, au nord du Chili, et San Pedro de Atacama. Des kilomètres de désert, des arrêts en bord de plage (au milieu des déchets échoués), des spots de camping littéralement lunaires et nos premières nuits au-dessus de 3500 m d’altitude (qui a parlé de mal des montagnes ?). On vous raconte tout ici et on vous partage notre itinéraire, nos petits échecs et nos grands coups de cœur !

Alors que nous avions prévu de descendre directement en Patagonie depuis Arica pour faire l’expérience de l’hiver à Ushuaia (oui on est un poil maso, on aime avoir très froid), notre rencontre avec Kyle et Jimena @southbyvan a chamboulé nos plans. Après quelques jours passés sur la plage à échanger des bières contre des conseils mécaniques, et quelques minutes à étudier la carte, nous avons décidé de les suivre direction le nord de l’Argentine. Aujourd’hui encore on se dit que c’est la meilleure décision qu’on ait prise : pour cette belle amitié qui s’est tissée, pour tous ces moments de bonheur et ces petites galères qu’on a partagé, mais aussi parce qu’on a eu l’impression de découvrir chacune des régions à la “bonne saison”. Quand on dit bonne saison, ça signifie pour nous être hors des périodes touristiques, tombés pile poil pour l’observation des baleines et des pingouins, voir la Patagonie au printemps…

Petit conseil : On utilise beaucoup l’application IOverlander et on vous la recommande, surtout pour trouver des spots de camping sauvage sympa.

Nos coups de cœur

  • Voir des lamas et des vigognes courir devant nos yeux pour la première fois de notre vie
  • Rencontrer Jimena et Kyle (@southbyvan) et voyager avec eux pendant 1 mois
  • Dormir sur une plage, bercés par le bruit des vagues
  • Explorer un ancien village de mineurs transformé en musée : Humberstone & Santa Laura
  • Se jeter dans les Lagunes de Baltinache et flotter (sortir 1 minute plus tard, tout blanc et frigorifiés !)
  • S’émerveiller devant les dizaines de cactus différents
  • Voir le Parinacota, un volcan enneigé à 4 300 m d’altitude
  • Visiter El Paranal, l’un des plus grands télescopes du monde
  • Découvrir un ancien barrage abandonné
  • Cuisiner nos premiers pancakes du dimanche dans le van
  • Prendre une douche en plein désert sous les étoiles (beaucoup rire et se peler le c**)
  • Voir Matcha remettre 3 chiens à leur place
  • Faire des barbecues tous les soirs
  • Voir se lever la lune tandis que le soleil se couche
  • Prendre le temps et se sentir LIBRES

Petit conseil : si vous voulez profiter d’une visite gratuite à l’ESO et visiter un télescopes géant, il suffit de vous rendre sur ce sitehttps://www.eso.org/public/about-eso/visitors/paranal/

Nos petits échecs

  • Oublier de refermer la bouteille de liquide vaisselle et retrouver son contenu sur le sol
  • Oublier de refermer le piment…et retrouver son contenu sur le sol
  • Avoir le mal des montagnes à 4 000 m d’altitude et devoir redescendre de nuit sur une route plein de camions boliviens pressés
  • Se rendre compte en arrivant devant les geysers El Tatio qu’il nous reste 2 000 CLP alors que l’entrée coûte 20 000 CLP par personne (heureusement que Kyle et Jimena ont pu nous dépanner)
  • Se lever à 5h du matin pour voir le soleil se lever sur les geysers d’El Tatio…et devoir attendre 3h que le soleil se lève vraiment
  • Être à deux doigts de perdre un pied aux geysers d’El Tatio
  • Dormir sur une toute petite plage et passer la nuit à penser que la marée va monter et emporter le van au large

Petit conseil : Lorsque vous prévoyez des visites payantes, partez du principe que vous ne pourrez payer qu’en liquide.

Nos Pépites

Malgré des critères rigoureux de sélection (comment ça vous ne nous croyez pas ?!) le choix a été plus que difficile, mais voici la crème de la crème !

♥ Trophée du meilleur spot de camping sauvage

La Vallée de la Lune : après 30 km de route défoncée, on arrive au milieu des collines de sel, face aux volcans voisins.

♥ Trophée de la plus belle route

La Route B-245 qui relie San Pedro de Atacama aux Geysers El Tatio : des paysages dorés peuplés de vigognes et de renards.

♥ Trophée de la meilleure douceur

Le roulé au dulce de leche recouvert de coco râpée !


Ces premières semaines sur la route nous ont donné des frissons et on a goûté au bonheur de la vie en van ! Si vous aussi vous avez fait un tour dans cette région ou parcouru la Pan-Américaine, n’hésitez pas à partager votre expérience avec nous.

À très vite pour un nouveau chapitre !

1 Comment

Write A Comment